Afin de permettre un développement plus rapide de certains petits projets d’électronique à l’occasion des séances d’études et réalisations, je propose aux étudiants des mini modules à souder qui viennent facilement s’enficher dans les plaques d’essais conventionnelles comme le montre la photo ci-dessous. Chaque mini module réalise une fonction électronique bien spécifique et permet d’éviter ainsi les aléas de câblages classiques sur les plaques d’essais. Lorsque la fonction électronique ne nécessite pas une recherche de schéma particulière il est plus judicieux d’utiliser le module prêt à l’emploi.

support_plaqueessais

Un exemple de mini module : Le redresseur double alternance sans seuil

red_dbl_altLa structure proposée n’est volontairement pas complète puisque l’utilisateur peut régler le gain (facteur k) du montage redresseur en insérant une résistance entre la borne V- et la sortie OUT du 2nd amplificateur opérationnel. En rajoutant un condensateur C en // on obtient une fonction de type redressement + filtrage qui correspond à une détection d’amplitude. On peut choisir une multitude d’ampli-op double en fonction des tensions d’alimentations disponibles et des performances attendues. Les diodes seront de préférence des diodes Schottky de type BAT85.

red_dbl_alt

Vous trouverez dans le document suivant les quelques mini modules disponibles pour lequel je donne le schéma électronique, le schéma d’implantation et une photo d’illustration. D’autres modules existent et/ou sont en cours de réalisation et je publierai donc une suite à cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *