Le montage proposé sur le schéma suivant est un filtenceintere visant à rehausser le niveau des basses pour un signal audio. Il s’agit d’une version modifiée de la structure Baxandall couramment utilisée dans les correcteurs de tonalité. Pour une bonne correction audio on propose les valeurs suivantes Ro=22kΩ, P=R1=47kΩ et C=22nF.

bass_boost

Le calcul de la fonction de transfert dont le détail est disponible dans ce document (calculbassboost.pdf) permet de mettre la fonction de transfert sous la forme canonique suivante : equation1pour laquelle on donne :equation2L’étude de cette fonction de transfert montre que pour le réglage du potentiomètre α=1 le gain est égal à 0dB quelque soit la fréquence. Lorsque α=0 le gain est maximum pour f qui tend vers 0 et son expression est :equation3soit 14,4dB avec les valeurs indiquées.
Une simulation paramétrique avec LTSpice permet de constater le bon fonctionnement de ce montage :

simulationLTSpice

Télécharger le fichier de simulation prêt à l’emploi : bassboost.asc (nécessite la bibliothèque supplémentaire SP.lib). Pour compléter l’étude je vous propose un tracé avec Scilab permettant d’observer l’évolution du gain maximum en fonction du paramètre a ce qui est utile pour étalonner les indications sur la face avant du potentiomètre.

[pastacode lang= »markup » manual= »%2F%2F%20Trac%C3%A9%20du%20gain%20max%20en%20fnct%20de%20alpha%0A%2F%2F%20Amplificateur%20Bass%20Boost%20-%20poujouly.net%0Aalpha%3D0%3A0.1%3A1%3B%0ARo%3D22e3%3B%0AP%3D47e3%3B%0Again%3D20*log10((Ro%2FP%2B2-alpha).%2F(Ro%2FP%2Balpha))%3B%0Aplot(alpha%2Cgain)%0Atitle(‘Evolution%20du%20gain%20max%20en%20fonction%20de%20alpha’)%3B%0Axlabel(‘Rapport%20potentiom%C3%A9trique%20(alpha)’)%3B%0Aylabel(‘Gain%20max%20(dB)’)%3B » message= » » highlight= » » provider= »manual »/]

gainmax

 

Ce vendredi 18 mars avait lieu la dernière séance pour la maquette LAPIN (Liaison Audio Par INfrarouge) avec mes étudiants du groupe C du semestre 2 (Dpt GE1 IUT Cachan). L’objectif consistait à ouvrir un coffre en transmettant par infrarouge le signal audio suivant :

  • Une démonstration de l’ouverture du coffre en vidéo :

Le coffre est constitué de 6 détecteurs de tonalités (à base de PLL) et d’un petit µC MSP430 permettant de déverrouiller un électro-aimant et donc l’ouverture du coffre (merci à Sylvain pour le « ressort » efficace) si les notes de musiques s’enchaînent correctement.

Maintenant que cette séquence est terminée, place à la rédaction du rapport ! Quelques indications sont disponibles sur cette carte mentale :

  • Une petite photo souvenir du groupe C :

grpC_S2_2016

 

Parmi les correcteurs audio de tonalité il existe le célèbre correcteur Baxandal qui propose 2 ou 3 réglages pour les tonalités graves, aiguës et/ou medium. Le schéma que je vous propose dans cet article est bien plus simple car il ne met en oeuvre qu’un unique réglage permettant d’effectuer un réglage de tonalité très simple. Le schéma de simulation représenté ci-dessous est disponible ici : correcteur_tonalité_simple.asc

Une analyse paramétrique permet de visualiser les courbes de réponses fréquentielles pour différentes valeurs du rapport potentiométrique. Ce fichier de simulation nécessite l’utilisation de la bibliothèque supplémentaire SP.lib disponible sur la page LTSpice de ce site