La nouvelle version du logiciel (XVII) de simulation LTSpice est désormais disponible en téléchargement sur le site du constructeur Linear Technology :ltspiceXVII

Cette version est compatible avec les systèmes d’exploitations (64bits) Windows 7,8 et 10 bien évidemment.

Concernant les nouveautés on peut noter l’introduction d’une directive permettant d’implanter des machines d’états et pour lequel je consacrerai un prochain article. Pour les utilisateurs assidus de la version LTSpiceIV, cette nouvelle version n’introduit pas un bouleversement majeur. Les autres petites nouveautés concernant les interfaces graphiques utilisateurs se révèlent plutôt agréable à l’utilisation.

Pour l’installation de la bibliothèque supplémentaire que je mets à disposition ici, il suffit de copier le fichier SP.lib dans le répertoire C:\Mes documents\LTSpiceXVII\lib\sub et copier l’ensemble du répertoire SPsymb regroupant tous les symboles dans le répertoire C:\Mes documents\LTSpiceXVII\lib\sym . Ces répertoires sont créés lors de l’installation du logiciel.

Un grand merci à Mike Engelhardt pour cette nouvelle version que je vais continuer à utiliser avec mes étudiants de l’IUT de Cachan !

test_correcteur_schemaVoici une petite mise à jour concernant la bibliothèque additionnelle pour le logiciel de simulation LTSpice que j’utilise avec mes étudiants. Vous trouverez dans cette version 3.1 quelques nouveaux blocs fonctionnels (Correcteur PI, PD, PID, dérivateur pur) pour l’étude des systèmes asservis. Le schéma de simulation suivant permet de mettre en évidence les différents correcteurs & blocs disponibles dans la bibliothèque.

Le résultat de simulation est disponible ci-dessous dans lequel on observe l’action de chaque blocs.

test_correcteur

Bien évidemment les blocs permettant d’effectuer les sommes et les soustractions sont toujours disponibles permettant d’utiliser l’excellent simulateur LTSpice comme une alternative entièrement gratuite du très célèbre Simulink de la suite MATLAB.

bloc_sum_diff

sch_simul_montagepotVoici un petit complément à l’exercice concernant le montage potentiométrique publié dans le devoir de vacances N°1 dont l’énoncé et le corrigé (bonne version!) sont disponibles ici :

Puisqu’il est facile de faire des erreurs d’applications numériques, voici comment vérifier ces propres calculs en utilisant LTSpice et l’analyse en continu (calcul du point de repos .op) que je n’utilise que très rarement mais qui permet dans le cas du montage proposé de vérifier le comportement en fonction du rapport potentiométrique

result_simul_montagepot

Le simulateur représente donc les grandeurs continues Voff1 et Voff2 en fonction des variations du paramètre a qui évolue entre 0 et 1 par pas de 0,1. Un clic droit dans la fenêtre graphique permet de choisir l’option Mark Data Points qui affiche un point sur les valeurs calculées par le simulateur.

Bien évidemment les 2 montages réalisent la même fonction (une des questions de cet exercice) mais l’on préférera la première solution (voir le corrigé pour plus de précisions).