En cette période estivale, voici un petit montage électronique qui ne sert strictement à rien mais qui permet d’afficher sur un oscilloscope en mode XY un joli papillon ! A défaut d’une réalisation pratique je vous propose un schéma de simulation LTSpice mettant en œuvre 4 amplificateurs opérationnels (1 boitier TL084 par exemple), 2 multiplieurs analogiques (le fameux modèle AD633 convient pleinement), quelques résistances, condensateurs et diodes. En rajoutant quelques potentiomètres sur certaines résistances il est même possible d’obtenir quelques variations sur le modèle de papillon.

montage_papillon

Voici le résultat obtenu en affichant la sortie Y en fonction de X :

papillon_modeXY

Si la simulation vous intéresse voici le schéma prêt à l’emploi : montage_papillon.asc

Pour la version qui vole sur un écran d’oscilloscope, la suite au prochain numéro de la série FAN’SCOPE (Figures & Animations sur oscilloSCOPE).

« La promesse de la chenille n’engage pas le papillon » (André GIDE)

schema_pbas_cdeLe montage proposé ci-contre est un filtre passe bas dont la fréquence de coupure est contrôlée par une tension de commande continue (ou lentement variable) Vc. On montre facilement que la fonction de transfert de ce montage est de la forme :

Eq1_pbas

Ce montage utilise un multiplieur analogique AD633 qui en plus de la partie multiplication dispose de deux soustracteurs et d’un additionneur, permettant de réaliser l’opération :

Eq2_pbas

Pour éviter toute confusion, on précise que le symbole utilisé sur les entrées X1,X2,Y1 et Y2 représente un soustracteur et pas un amplificateur opérationnel. Compte tenu des fortes impédances d’entrées les courants en entrées des bornes X1, X2, Y1, Y2 et Z sont nuls.

Une simulation LTSpice (nécessite la bibliothèque supplémentaire SP.lib) permet de valider le fonctionnement de ce montage comme le montre l’analyse AC paramétrique suivante :

pbas_cde_LTSpice

pbas_cde_LTSpice_simul

Fichier de simulation LTSpice en téléchargement : filtrepassebas_cde.asc

Le montage proposé ci-dessous est un filtre passe bas du 1er ordre dont la fréquence de coupure peut être réglée par une entrée de commande en tension Vo comme l’indique le calcul de la fonction de transfert. L’élément principal de ce dispositif est un multiplieur analogique AD633 auquel on ajoute un amplificateur opérationnel et quelques composants passifs.

pbas_control_montagepbas_control_equationEn utilisant un modèle simplifiée du multiplieur AD633, il est possible de vérifier le fonctionnement de ce montage à partir d’une simulation sous LTSpice (attention il est indispensable d’installer la bibliothèque supplémentaire SP.lib disponible ici).

pbas_control_sch_simul

En effectuant une simulation AC on montre facilement que la fréquence de coupure dépend bien du paramètre Vo que l’on peut faire varier automatiquement (.step param Vo list 1 2 5 10)

pbas_control_bode