Vous trouverez ci-dessous quelques consignes sous la forme d’une carte mentale pour la rédaction du rapport de TP N°9 concernant l’étude d’un système RFID.

Par ailleurs afin d’agrémenter votre compte rendu, voici quelques photos des maquettes didactiques proposées dans ce TP :

compil_photo

Bonne rédaction !

NB : Cet article s’adresse principalement aux étudiants des groupes B & C du Semestre 2 DUT GEii1 de l’IUT de Cachan.

Dans le cadre des séances d’études & réalisations (E&R) du semestre 2 pour le module SEI (Systèmes Electroniques pour le traitement et la transmission de l’Information) je propose l’étude d’un récepteur audio par transmission infrarouge. A la fin du projet les étudiants doivent chercher des balises puis établir une liaison audio en équipe ce qui nécessite un équipement autonome en énergie.

Afin de minimiser les erreurs de câblages et faciliter la mise en œuvre je propose donc un module additionnel qui prend place sur les plaques d’essais que nous utilisons dans le cadre des séances E&R.

montage

La tension d’alimentation symétrique +/-3V est obtenue à partir de 2 pile AAA alkaline et d’un circuit intégré MAX660 qui nous permet de créer une tension inversée de -3V et dont un extrait de documentation constructeur est donnée ci-dessous.

extrait_MAX660

Le principe de ce circuit repose sur la commutation rapide de deux condensateurs polarisés de 100µF (C1&C2). Le schéma de montage reprend celui proposé dans la documentation constructeur avec quelques éléments additionnels :

module_alim_sym_pile1

La tension symétrique de -3V est alors disponible sur la plaque d’essais si le courant de consommation coté -3V n’est pas trop important (<10mA) ce qui est souvent le cas pour les montages à amplificateurs opérationnels que nous réalisons.

multimetre

Dans le cadre des travaux pratiques du module Systèmes Electroniques pour mes étudiants S2 du DUT Geii1 je propose l’étude d’un analyseur d’impédance didactique permettant de caractériser l’impédance d’un haut parleur en fonction de la fréquence. Afin de valider les résultats de mesure de l’analyseur d’impédance didactique je propose l’utilisation d’un analyseur d’impédance HIOKI IM3570 permettant d’obtenir très facilement le tracé de l’impédance d’un haut parleur en fonction de la fréquence.

IM3570_ZHP

Pour le modèle proposé (Haut-parleur  8ohm/2W Eurotec 59-F67.900-01FR) la caractérisation permet de mettre en évidence une résonance comme le montre le relevé ci-dessous.

160217031203

Lors d’une sauvegarde de données, l’analyseur d’impédance IM3570 fournit aussi un fichier csv contenant l’ensemble des points de mesure : mesuresHP.csv et les paramètres de configuration.

L’utilisation des mesures intégrées datds2014bns les oscilloscopes de la famille Tektronix TDS2000 doit faire l’objet de quelques précautions notamment dans la mesure de l’amplitude crête à crête (C-C). En effet lors de la caractérisation d’un filtre pour le tracé d’un diagramme de Bode, il est facile pour un utilisateur (mes étudiants par exemple…) de changer la fréquence sur le générateur et de lire directement la mesure de la tension crête à crête de la tension de sortie dans le menu « Measure » sans effectuer le moindre réglage sur l’oscilloscope. Comme l’amplitude et la fréquence varient dans de grandes proportions le fait de ne pas adapter la déviation verticale et la base de temps peut conduire à des erreurs importantes !

Les figures suivantes montrent pour un même point de fonctionnement 2 mesures différentes en fonction du réglage de l’oscilloscope sur la base de temps et sur la déviation verticale.reglage_tektro1

Dans l’exemple proposé ci-dessus on se place à une fréquence 10 fois plus grande que la fréquence de coupure d’un filtre passe bas du 1er ordre. Dans le cas du mauvais réglage on obtient un gain de -17,7dB alors que pour un oscilloscope bien réglé on obtient un gain de -20dB correspondant parfaitement au résultat attendu !

Il faut donc adapter en permanence la base de temps et l’échelle de déviation verticale afin d’observer un signal facilement mesurable à l’œil ! L’oscilloscope qui intègre des mesures automatiques utilise les mêmes données qui sont affichées sur l’écran ! Pour la caractérisation d’un filtre la règle est alors simple : « Je change la fréquence du générateur , je règle mon oscilloscope »

Afin d’améliorer la qualité de la mesure il est même possible d’appliquer un moyennage sur l’affichage afin de diminuer le bruit des signaux. L’exemple suivant montre une caractérisation d’un filtre passe bas du 1er ordre à la fréquence de coupure fc ou l’on attend un gain de -3dB pour un déphasage de -45°. Dans le premier cas on obtient un gain de -2,74dB et dans le second -3dB..reglage_tektro2

Le réglage du moyennage est effectué dans le menu ACQUIRE comme l’indique l’écran suivant :reglage_tektro3

Bonnes mesures !