Lorsque l’on souhaite caractériser rapidement le comportement d’un filtre électrique en fonction de la fréquence, il est possible d’utiliser une méthode de balayage automatique en fréquence que l’on appelle généralement Sweep. Je vous propose, à travers cet article, de décrire la mise en oeuvre de cette méthode de mesure en utilisant le montage d’étude suivant qui est un filtre passe bande spécialement adapté aux composantes fréquentielles de la voix compte tenu de la bande passante choisie :

montage_etude

La manip proposée est la suivante dans laquelle on utilise un générateur de fonction arbitraire AFG3022B et un oscilloscope numérique de la famille TDS2xxxB. La sortie trigger du générateur est connecté sur la voie CH1 de l’oscilloscope comme le montre la figure suivante et l’on synchronise l’oscilloscope sur cette voie en sélectionnant la pente descendante.

manip_sweep

Compte tenu des caractéristiques du filtre passe bande on choisit un balayage en fréquence entre 20Hz et 20kHz en utilisant une progression logarithmique. On choisit un temps de balayage de 250ms suffisamment lent pour permettre au filtre de répondre. Bien évidemment l’amplitude à l’entrée du filtre est choisie de telle sorte à rester dans un fonctionnement linéaire (pas de saturation en sortie de l’ampli-op). L’écran ci-dessous résume la configuration du générateur  AFG3022B dans le mode SWEEP :

Menu_AFG3022_Sweep

En réglant l’oscilloscope avec une base de temps de 25ms on obtient la totalité du balayage sur les 10 divisions horizontale de l’écran :

Screen Capture

A partir de cet instant il est alors possible d’obtenir une mesure des fréquences de coupure en utilisant la méthode des 5/7 carreaux. On ajuste donc l’échelle verticale de la voie CH2 afin d’obtenir une enveloppe maximale sur 7 carreaux comme le montre la capture d’écran suivante.

Screen Capture

Il est alors possible de déterminer les 2 fréquences de coupures fc1 & fc2 en effectuant le relevé des N1 & N2 divisions décrites sur la figure suivante :

7_5_carreaux

Comme le balayage s’effectue suivant une progression logarithmique, voici la marche à suivre pour déterminer les valeurs des fréquences de coupure fc1 & fc2 :equations_7_5carreaux

Le signal sinusoïdal est à la base de l’analyse des signaux indispensable dans l’étude des systèmes électroniques. Voici un petit QCM réalisé très simplement à partir du site ProProfs.com que je propose plus spécialement aux étudiants du Semestre 2 du DUT Geii1 de l’IUT de CACHAN..

Voici une petite carte mentale présentant les 5 formes que je juge fondamentales pour le calcul de circuit électronique :

DS_miniCet article s’adresse principalement aux étudiants du département Geii1 de l’IUT de CACHAN qui viennent de terminer le semestre 1 et qui abordent le semestre 2. Le premier devoir surveillé, que nous vous proposons ce lundi 19 janvier, est un devoir de connaissances minimales concernant le module SEI (Systèmes Electroniques pour le traitement et la transmission de l’Information) d’une durée de 1h et sans document. Comme vos derniers Cours/TD du module SEI en S1 remontent à quelques semaines,  voici quelques éléments au format d’une carte mentale pour vous guider dans votre travail de préparation et de remise en condition :


Créez votre propre carte mentale avec MindMeister

Voici une carte de vœux animée sur oscilloscope à la mode FAN’SCOPE (Figures & ANimations sur oscilloSCOPE).

Pour obtenir cette carte de vœux il faut d’abord générer 2 signaux ballon_X & ballon_Y permettant d’afficher en mode XY le texte bonne année dans les ballons. Ces signaux un peu complexe sont générés avec un générateur arbitraire AFG3022 dont on représente ci-dessous les signaux au cours du temps et le résultat en mode XY.

Screen CaptureScreen Capture

Pour obtenir l’animation simpliste il suffit de sommer les signaux X & Y précédents avec 2 signaux sinusoïdaux de très faibles fréquences. Le montage est représenté ci-dessous.

2015-01-03 15.24.45

Bonne et heureuse année à tous !